N'être que l'ombre de soi-même

13/11/2019

" J'aimerais que mon ombre se lève, et marche à mes coté"

- Jandy Nelson - 

Nous connaissons tous ce petit garçon, ennemi des pirates, qui refuse de grandir: Peter Pan ! 

Nous, devenons tous, à un moment sur le chemin de la vie, des Peter Pan. Je ne parle pas dans le cas présent, d'une envie folle de ne jamais grandir. Non, il s'agirait même ici, de l'effet contraire. Nous avons grandi, Nous avons évolué, oui, mais vient ce jour où on se demande : Pourquoi ? 

Pourquoi avoir tellement changer ? Pourquoi avoir accepté de nouvelles valeurs qui ne sont pas les nôtres ? Pourquoi avoir mené des batailles qui n'étaient pas les nôtres ? Pourquoi avoir laissé tomber des objectifs, ou des rêves, qui eux, étaient bien les nôtres ? 

Dans la société moderne, une des plus grandes forces de l'Homme, est dans sa capacité d'adaptation. Il s'agit presque d'une sorte de camouflage pour rentrer dans le moule de la communauté qui nous entoure ou que nous visons dans une perpétuelle quête de reconnaissance sociale. 

On va respecter les règles du jeu: faire des sacrifices pour notre travail, accepter mille et un compromis dans sa vie de couple, on va se faire discret quand il le faudra, on va s'afficher quand on nous le demandera et pourtant....

Pourtant, un matin on se lève... le cœur lourd ... avec moins d'envie... moins d'entrain... moins de passion. Le tout remplacé par des questionnements. Quelle est ma place ? Qu'ai-je vraiment réussi à accomplir jusqu'à aujourd'hui ? Pour qui ai-je de l'importance ? Et qui en a vraiment pour moi ? Est-ce que j'ai le sentiment de me respecter dans la vie que je mène aujourd'hui ? Est-ce que ma vie est le reflet de mes valeurs profondes ? 

C'est à cet instant précis, que l'on prend conscience, de n'être plus que "l'ombre de soi-même." 

À force de faire les choses, à la manière d'un autre, à force de vouloir correspondre aux attentes de notre famille, nos ami(e)s notre partenaire, on finit par être modelé tel que les autres veulent de nous, et nous plus tel que nous avions rêver d'être vraiment. 

Alors, comme lorsqu'on déménage parce que la maison est devenue trop petite, parce que nos aspirations futures ne sont pas compatibles avec ce foyer qu'est notre vie, il faut faire le tri ! 

Faire le tri de ce que l'on veut garder, et de ce qu'il convient de jeter. Il faut repenser toutes nos convictions, remettre sur la table de jeu tout nos acquis. Avoir le courage de se retrouver seul avec soi-même et faire le petit bilan de notre présent, pour mieux préparer l'avenir. 

Cela demande courage et convictions