Rupture et reconstruction

15/10/2019

Mettre fin à une relation est un choix difficile, mais le plus souvent bénéfique. Encore faut-il, comme souvent, dans le développement personnel, avoir le courage de prendre la décision. Il faudra ensuite, être capable faire cicatriser la blessure, et enfin, apprendre à vivre en regardant celle-ci chaque jour dans le miroir de notre vie, que représente parfois notre mémoire. 

libéré(e) délivré(e) ! 

Pourquoi un titre si positif ? Parce qu'il y a deux écoles face à la rupture. D'abord il y a celle qui voit la rupture amoureuse comme la fin du monde. Tout est en plein chaos autour de nous, plus rien n'a de sens, et tellement de "pourquoi ?" dans sa tête. Selon moi, il s'agit d'une pire comportement à adopter face à la séparation. Une fois que la rupture est prononcée, il ne sert à rien de chercher pourquoi elle a lieu. Vous ne trouverez que regrets et amertume dans vos réponses. Cela revient à chipoter sans arrêt une plaie cutanée en espérant qu'elle nous expliquera comment vous vous êtes couper. Il n'y a ni logique, ni bonne réponse qui se cache derrière ces questionnements. 

Nul n'est parfait 

Le second comportement consiste à passer son temps libre ( et pour le coup, on en gagne beaucoup) à maudire l'autre ! On trouve en l'autre, les pires défauts. On passe son temps à le tailler en pièce en espérant que chacune de nos critiques fait l'effet d'une aiguille sur une poupée vaudou et que cette ordure ressent la pire des douleurs à chacune de nos critiques. Sachez que l'autre adopte peut-être le même comportement que vous, et c'est normal ! Pourquoi ? Parce que le premier reflex de survie sentimentale consiste à détruire l'image que nous aimons chez l'autre. "J'aimais une personne extraordinaire, alors si je ne veux pas avoir trop mal, j'ai plutôt intérêt à me convaincre que je quitte une sale petite ordure sans valeur !" 

Malheureusement, il faut maintenant être honnête avec vous, l'autre n’était pas la représentation de la perfection, mais vous ne l'étiez pas non plus. Acceptez que dans toute relation, les torts sont partagés. Ce comportement est donc totalement inutile. Alors pardonnez à l'autre, pardonnez-vous, et que cette rupture soit sans rancunes pour passer à l'étape suivante. 

" Il faut fêter ce renouveau" 

Maintenant que la rupture est faite, qu'elle est digérée , il faut REVIVRE ! Cette renaissance va passée par deux éléments essentiels : 

- Apprendre à aimer une personne que vous aviez peut-être perdue de vue dans cette relation : Vous !

- Retrouver une vie sociale, et sur ce point attention ! Je vous conseille de retrouver une vie SO-CIA-LE. Rien de plus, rien de moins, je ne vous encourage pas à retomber dans les bras d'une nouvelle conquête le plus rapidement possible. Cela fera du bien à votre ego, certes, mais ce sera rapidement destructeur et ne peut que très rarement mené à quelque chose de solide et constructif. Retrouvez la joie de passer du temps avec des amis, faire de nouvelles connaissances, vous enrichir de ce que l'autre peut vous offrir sans être engagé dans une quelconque relation autre que de la sympathie. Vous verrez, cela fait vraiment du bien ! 

"L'amour est un cadeau" 

Et pour finir, n'oubliez jamais que l'amour est un cadeau ! Et comme la plupart des cadeaux, l'amour est bien plus agréable lorsqu'il arrive sous forme de surprise que nous n'avons pas du tout planifiée. Alors faites confiance en la vie, ne respectez aucune règle, aucune " conformité" ne doit régir vos espoirs et vos attentes en terme d'amour. Il arrivera sans prévenir, et vous n'aurez aucun contrôle sur les événements... et si finalement, c'était ça le plus beau charme de l'amour ?