Bien manger pour bien penser

13/06/2020

Alimenter son cerveau de façon équilibrée.

Depuis des années, nous voyons le culte de l'apparence prendre de plus en plus d'ampleur. Nous savons, grâce au travail approfondit de nutritionnistes et autres spécialistes, que la forme physique dépend de la nature de l'alimentation de l'individu. Si vous mangez mal, vous vous sentirez mal. Votre corps manquera d'énergie et vous aurez, à terme, un nombre potentiellement élevé de dysfonctionnements et problèmes de santé.

Eh bien les neurosciences et les sciences du développement personnel prouvent aujourd'hui qu'il en va de même pour votre cerveau ! Oui, chaque jour, vous alimentez votre cerveau. D'abord de nutriments, comme pour le reste de votre corps, mais également d'une façon qui lui est propre. Les images sur lesquelles vous fixez votre attention, les sons que vous écoutez, vont être les premiers facteurs d'influence de votre esprit. Ce sont ces stimulations qui vont être l'alimentation de votre état d'esprit.

Une personne, peut veiller sur son poids. Il lui « suffit » alors, de choisir, en pleine conscience, à chaque repas, ce qu'elle désire mettre dans son assiette, et dans son corps. Personne ne l'y force, personne n'est en droit de lui enfoncer un hot-dog ou un éclair au chocolat dans la bouche. Chaque jour, le choix lui est proposé de faire les choses différemment, de façon bénéfique pour son organisme. Je ne dis pas que c'est facile, loin de là, cela demande de la force mentale, et une volonté sans faille pour certaines personnes, et je suis bien-sûr de ceux qui souffres lorsqu'il s'agit de trouver un équilibre alimentaire positif. Eh bien, il en va de même pour votre « équilibre » spirituel.

Il faut que vous soyez particulièrement attentif à ce que vous donnez à manger à votre cerveau ! Pensez-vous être en mesure de faire preuve de calme et d'un naturel positif si vous ne consommez que ce que l'on voit sur les chaines d'informations chaque jour ? Je vous passe ici la pratique de conditionnement que ces chaines connaissent d'ailleurs par cœur pour nous influencer en profondeur.

De la même manière, si vous n'orientez votre focus que sur les choses négatives dont vous êtes le spectateur, il y a fort à parier que cela influencera votre façon de voir le monde, non ?

Alors ce que j'ai envie de vous proposer, est plutôt simple. Tentez de modifier dans les semaines à venir les facteurs d'influences de votre pensée. Changez votre alimentation spirituelle. Cherchez à vous alimenter d'images vous faisant rêver d'un monde différent, d'un monde qui vous fait envie. Attardez-vous sur les bonnes actions qui se font autour de vous. Cherchez sur le net des sites de médias positifs. Il en existe une multitude disponible sur la toile, qui font un travail vraiment formidable. Tentez de voir le petit geste qu'on a fait pour vous, même si ce n'est qu'un sourire lorsque vous irez commander votre sandwich du midi. Prenez le temps, d'aimer chaque bonne nouvelle, chaque belle image, comme vous auriez pris le temps de maugréer contre les nuages gris de votre quotidien. Je vous fais la promesse que si vous décidez d'adopter cette philosophie de vie, vous en serez bien plus épanouies en quelque temps. Il faut discipliner l'alimentation de votre cerveau, comme on discipline celle de l'estomac ! Alors vive la diététique spirituelle !